La productivité : une nécessité incontournable pour chacun

Productivité

Au début d’une nouvelle année, après une année fructueuse, productive, excellente pour beaucoup, pour certains, l’année a pu être marquée par des épreuves et échecs. Les souhaits de vœux revêtent un double objectif : consolider ce qui a été et améliorer ce qui n’a pas marché. C’est pour cette raison que, partant de la traditionnelle présentation des vœux qui se déroule tout au long du mois de janvier dans les organisations, nous aimerions dans cet article, traiter de la productivité qui sera ponctuée par six habitudes pratiques et concrètes à adopter :

Avancer l’heure de lever habituelle

Si habituellement, je me lève à 5 h pour un début, je règle mon réveil pour 4h 30. Cette décision me met en mouvement et signifie pour moi que j’ai un objectif à atteindre ; c’est-à-dire quelque chose de pas ordinaire. De cette manière, les 30 minutes que je récupère, peuvent être mises au profit de la méditation par exemple ou terminer un ouvrage resté en attente.

Je liste mes tâches à accomplir

Cela me cadre et me délimite dans mon temps de travail en une journée. Si déjà, je parviens à faire ce que je me suis fixé, j’aurai la satisfaction au coucher. Ainsi, je me sens utile à mes propres yeux et cela m’encourage à plus de productivité.

Je m’atèle aux tâches difficiles en premier lieu.

Généralement, on a plus de punch au lever. Profiter de cette forme physique et de cette disposition psychologique pour produire. En conséquence, ce qui est plus compliqué, je le fais en premier pour ne pas me décourager chemin faisant.

Je m’engage à l’action

Que de fois nous restons extérieurs à ce qui se passe autour de nous afin d’éviter des problèmes ! parfois aussi, c’est parce que l’ampleur de la tâche est tellement hors de portée que cela nous décourage. Lorsque nous parlons d’écologie par exemple… ce n’est pas parce que je ne peux pas changer l’humanité en un clic que cela m’empêche de poser des actes écologiques à mon niveau. C’est plusieurs petites gouttes d’eau qui remplissent l’océan !

Je fais un plan d’action

Il est question ici de la stratégie. « tout chemin mène à Rome » dit un dicton. A cette étape, je choisi un chemin et non pas tous les chemins pour plus d’efficacité. En d’autres termes, je fais le planning de mes actions. Je me donne la manière dont je vais m’y prendre pour arriver à la l’objectif fixé. Je m’y tiens à cela sauf si je suis buté.

Je me concentre sur une choses à la fois

Il est important de ne pas: « poursuivre deux lièvres à la fois » comme l’on dit ; même comme cela est naturel et très tentant. « un tien vaut mieux que deux, tu auras ». Autrement dit, si je me suis fixé un objectif à atteindre et que j’ai mis des moyens en jeu pour ce faire, il est important que je me concentre sur ma cible.  Ce sont les petites choses qui deviennent les grandes. A bon entendeur, salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *