L’endorphine ou l’hormone du bonheur

L’endorphine est une substance chimique naturelle produite par le corps, découverte en 1975 par John Hughes et Hans Kosterlitz, et communément appelée l’hormone du bonheur.

Particularités

Qualifiée « d’opioïde », elle a une action similaire à celle de la morphine ou de l’opium. Du fait que l’endorphine est produite dans chaque cellule du corps, elle a un effet vérifié dans la relaxation des tissus, dans l’anesthésie de la douleur et dans des sensations physiques tel que le plaisir.

Un état de santé bien équilibré favorise une production continue d’endorphine. Les bébés et les petits enfants sont naturellement « endorphinisés » – si élevés dans une famille aimante et non-violente. Par contre, dès l’adolescence, nous avons tendance à perdre notre état de bien-être naturel en nous « durcissant ». C’est alors que l’adrénaline et le cortisol – les hormones du stress et de l’anxiété – commencent à prédominer au détriment de l’endorphine.

Une drogue naturelle sans effet négatif

L’endorphine serait une sorte de drogue naturelle. Après avoir expérimenté les sensations procurées par la production d’endorphine, on n’éprouve le désir de la ressentir encore et encore. Cela explique entre autres pourquoi de nombreux sportifs ressentent une véritable extase, proche de l’orgasme, après un effort intense. La sensation de bien-être est instantanée et ils veulent la revivre le plus souvent possible. Une certaine toxicomanie en résulte donc mais le gros avantage de l’endorphine est qu’elle n’a aucun effet négatif ; si ce n’est d’agacer notre entourage à force d’être toujours de bonne humeur :-D.

Effets positifs

Comme nous l’avons vu plus haut, l’endorphine a des vertus euphoriques en procurant une sensation immédiate de bien-être.

L’endorphine est aussi un anxiolytique naturel aidant à combattre l’anxiété et le stress.

Cette hormone permet aussi de lutter contre la douleur grâce à ses effets antalgiques semblables à la morphine.

En aidant à modérer les fonctions cardiaques et respiratoires, l’endorphine est aussi un anti-fatigue puissant qui limite l’essoufflement à l’effort et l’épuisement tout en permettant à l’organisme de se surpasser. Les Marines américains et autres militaires expérimentent ainsi cet effet de l’endorphine quand ils chantent à tue tête pendant leurs exercices…  

Comment produire cette hormone du bonheur?

Pour ressentir la montée d’endorphine, la pratique régulière d’un sport est un moyen sûr. Nombreux seront ceux et celles qui ayant fait l’expérience d’une bonne séance de fitness ou de musculation pourront confirmer que malgré la fatigue ressentie après l’effort, une impression de bien-être est éprouvée. Les émotions et les sensations négatives connues avant la séance semblent s’être perdues comme autant de calories superflues.

Si vous n’êtes vraiment pas pour le sport, sachez qu’une autre moyen de faire votre réserve d’endorphine est de vous exposer (avec modération) à la lumière des rayons UV. Qui n’a pas remarqué l’influence du beau temps sur l’humeur? Oui, le soleil favorise la production d’endorphine !!

Spiritualité & endorphine

Enfin, pour toutes celles et ceux conscients d’être des « êtres spirituels vivant une expérience humaine », pour reprendre une expression de Pierre Teilhard de Chardin, sachez que l’expérience spirituelle est un autre moyen de booster la production d’endorphine dans le cerveau et de connaître de nombreux effets positifs. Il a en effet été constaté chez des mystiques de tous horizons que l’hyperventilation du cerveau provoquée notamment par des exercices de respirations (ou par des chants entonnés à pleins poumons et en boucle comme chez les pentecôtistes entre autres) peut entraîner une hyperoxygénation du cerveau qui favorise d’une part la production d’endorphine et d’autre part l’expérience de formes variées d’extase.

Bien-sûr, pour que les effets d’une expérience spirituelle soient plus durables que ceux qui suivent une séance de sport ou une balade au soleil, cette expérience doit s’inscrire dans une démarche existentielle authentique qui n’est pas purement égocentrée et intéressée mais aussi tournée vers les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *