Accompagnement spirituel: mode d’emploi

accompagnement spirituel

Notre permier article sur l’accompagnement spirituel a suscité de l’intérêt chez de nombreuses personnes. Beaucoup l’ont lu et commenté. Pour cette raison, nous revenons sur le sujet afin de l’approfondir d’avantage.

L’accompagnement spirituel est de tout temps. C’est une pratique que l’on rencontre dans plusieurs traditions spirituelles où l’on parle de maître spirituel, de direction spirituelle ou d’accompagnement spirituel. Il est une sorte d’école qui fait vivre les personnes et les aide à avancer dans leur cheminement autant spirituel, moral que physique et matériel. Dans la tradition chrétienne, des croyants familiers avec les Exercices Spirituels de St Ignace de Loyola le pratiquent régulièrement. Pour eux, ce type d’accompagnement est la clé du bien-être, de l’unité de la personne, ainsi que de l’harmonie avec leur entourage.

Mais comment se déroule cet accompagnement ? Dans l’article précédent sur l’accompagnement spirituel, nous avons brièvement évoqué comment la personne ainsi accompagnée trouvait le moyen de réenchanter son quotidien. Nous allons ici entrer plus en profondeur dans le sujet en donnant un exemple concret du déroulement de ce « coaching spirituel ».

D’abord, ce qu’il convient de savoir :

Du côté de l’accompagné

L’accompagné est l’initiateur de l’accompagnement. Il prépare la rencontre avec son accompagnateur. Concrètement, avant l’accompagnement, il relit sa vie sur une période donnée ; par exemple sur un mois, trois semaines ou deux selon le besoin. Cette relecture consiste à recenser les événements marquants durant la période en question. Dans ces événements, il essaye d’identifier ce qui a été porteur de sens d’une manière ou d’une autre. Il tire les leçons que telle rencontre, tel événement, telle situation lui a donné de vivre, et comment cela lui a permis de progresser dans sa relation aux autres et/ou au Tout-Autre. Il note également ce qui a été plus difficile. C’est le fruit de toute cette relecture qui fait l’objet de l’accompagnement. Lors de la rencontre, l’accompagné raconte brièvement les événements qui ont marqué son mois. Il fait état de la relecture qu’il en fait. Il pose éventuellement des questions sur ce qui reste obscur et/ou demande conseil si besoin. Ce n’est qu’à partir de ce moment que l’accompagnateur peut vraiment jouer son rôle.

Du côté de l’accompagnateur

Il écoute en profondeur et attentivement sans jugement de valeur. Il écoute essentiellement sur le fond, avec respect et essaye de déceler avec tact le nœud et le message de ce que l’accompagné apporte. Il n’est pas là pour donner des conseils ou une recette de ce que l’accompagné doit ou devrait faire. Il a un regard extérieur sur ce que l’accompagné ne parvient pas à voir. Ce regard lui permet de mettre le point sur l’essentiel en attirant l’attention de l’accompagné à propos de ce qui peut l’aider à avancer.

Dans les annotations des Exercices Spirituels, St Ignace de Loyola fait longuement cas du rôle de l’accompagnateur spirituel notamment dans le cadre d’une retraite spirituelle. Il le montre instruisant le retraitant, observant si son âme est mue par la désolation ou la consolation, l’encourageant dans la tentation, lui dévoilant les ruses du démon, lui apprenant à discerner l’action des esprits. L’accompagnateur spirituel sait aussi comment proportionner ce qu’il dit au retraitant en fonction de son degré d’avancement et stimule sa générosité tout en le mettant en garde contre des décisions inconsidérées. Il s’informe de son âme, s’adapte à ses capacités et respecte par-dessus tout l’action de Dieu dont il est le témoin et auquel il ne doit pas substituer ses interventions propres. (voir à ce propos les Exercices Spirituels de saint Ignace de Loyola, Annotation N° 1à 15).

Allez plus loin !

Voilà encore quelques éléments qui auront, je l’espère, donné envie à plusieurs d’entre nous de faire l’expérience de l’accompagnement spirituel ou d’être formé à cette pratique. En Belgique, des retraites et des formations sont organisées régulièrement autour de ce sujet par Le Centre Spirituel ignatien La Pairelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *