Oser s’engager sur la voie spirituelle

voie spirituelle

Après la rencontre avec soi-même, il convient de sortir de sa coquille pour oser s’engager sur la voie spirituelle. La spiritualité est pour beaucoup, l’apanage du religieux et/ou du pratiquant. Cependant l’être humain est fait d’un corps mais aussi d’une âme et d’un esprit. Puisque nous possédons tous une âme et un esprit autant qu’un corps, nous sommes tous des êtres spirituels avec des besoins d’ordre spirituel auxquels il est nécessaire de répondre. 

C’est pourquoi, cette semaine, sans mâcher les mots, il nous est proposé d’oser nous engager dans la voie spirituelle. Qu’est-ce que cela signifie et qui peut s’y engager ?

La spiritualité : un chemin pour tous

Religieux, pratiquant, agnostique, athée ou indifférent, la voie spirituelle est un chemin pour tous. Notre âme nous différencie des animaux. Sans nous lancer dans les raisonnements philosophiques, nous voulons juste souligner cet aspect de notre être, souvent négligé par beaucoup à cause d’une certaine ignorance. Pourtant, comme dit un dicton, « vaut mieux tard que jamais ».

Dans la spiritualité, tout le monde peut se retrouver. La spiritualité renvoie à Dieu mais pas uniquement. Elle renvoie aussi à la personne. Vivre d’esprit c’est transcender la matière qui constitue son propre corps pour être à l’écoute de l’Esprit et élever son âme. De cette manière, la personne est unifiée et vis en harmonie avec elle-même.

La spiritualité : une élévation vers Dieu

Pour les religieux et les pratiquants, le chemin de la spiritualité va généralement de soi à cause des convictions religieuses. L’aspect religieux évoque la présence de Dieu. Pour certains, s’engager sur la voie de la spiritualité c’est entrer en relation avec Dieu. Cette démarche spirituelle a l’avantage de situer Dieu comme un « vis-à-vis ». Quand on parle à Dieu, on parle à quelqu’un. Ce côté relationnel, loin d’être négligeable c’est un atout à mettre en valeur. Ceci parce que l’être humain est un être de relation. Oser s’engager sur la voie spirituelle, c’est entrer en relation avec un autre qui est le Tout-Autre ou alors cette dimension spirituelle en nous qui est une composante à part entière de notre être.

C’est le sens de la prière dont il était question dans notre article sur la prière. En effet, la prière est une autre manière d’entrer en relation avec le divin. C’est une élévation de l’âme et de de la personne toute entière vers Dieu. Mais pour prier il est nécessaire de disposer son coeur à la rencontre du Tout-Autre.

La spiritualité : élévation de soi

La spiritualité est une élévation vers Dieu certes, mais elle est aussi une élévation de soi. S’élever, grâce à la voie spirituelle est un moyen de s’élever soi-même afin de parvenir à cette stabilité et équilibre tant intérieur qu’extérieur. L’élévation de soi demande un minimum de discipline : d’abord la volonté ; le désir de s’élever doit jaillir de la personne. Pour y parvenir, il peut être préférable de le décider et de poser un acte qui aide à cela. Si ce n’est la prière, cela peut-être la méditation ou tout simplement le silence intérieur et extérieur qui aide aussi à cela. A chacun de trouver sa méthode, toutefois, il est nécessaire d’oser sortir de sa coquille et s’engager sur la voie spirituelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *