Relire sa vie : premier coup de bêche pour trouver le trésor

relecture

La relecture de vie dont il est question ici est d’ordre philosophique et thérapeutique. Il ne s’agit pas de relire notre vie au terme de celle-ci, mais en temps réel, afin d’explorer notre propre intériorité et trouver le trésor qui nous habite.

La relecture est un exercice qui se fait soit à mi-parcours, soit au terme d’une expérience. La notion de relecture de vie peut d’emblée surprendre la plupart. Relire sa vie comme le titre de cet article l’indique peut évidemment faire peur puisqu’on relit souvent une expérience au terme de celle-ci. Que le lecteur se rassure. 

Il ne s’agit pas ici d’attendre au soir de notre vie pour la relire. Autrement dit, la relecture de vie est le premier coup de bêche pour trouver le trésor qui est en nous.

Elle peut se faire de plusieurs manières : souvent, nous nous sentons irrités, de mauvaise humeur ou encore dans une joie exubérante que l’on ne saurait expliquer. Cependant, en regardant de plus près notre journée, on comprendra que ce sont les situations vécues qui nous procurent ces différents états. Il est important de relire brièvement chaque soir les moments de notre journée dans le but de nous enraciner sur ce qui donne la VIE et éviter ce qui éloigne de la vraie VIE.

Pour ce faire, un exercice de relecture pourra aider ceux et celles qui souhaitent avancer en harmonie avec eux-mêmes et leur entourage au quotidien.

Le bien fondé de l’exercice de relecture

A la fin de la journée et plus particulièrement avant de nous endormir, l’esprit, sans aucun effort conscient de notre part, a tendance à faire monter quelques uns des événements de la journée d’une manière si précise que, si la journée a été spécialement fertile en événements, nous nous retrouverons en train de revivre une dispute, d’imaginer les répliques intelligentes et percutantes que nous aurions pu lancer, etc.

La relecture de vie est basée sur cette tendance naturelle de l’esprit. Il convient donc d’en tirer profit. L’exercice de relecture consiste à saisir ce moment précis où nous sommes dans le calme après une journée mouvementée. Il s’agit ici de laisser les événements de la journée remonter dans notre mémoire, sans juger, ni chercher à approuver ou à blâmer, attentif seulement à goûter ces moments pour lesquels nous sommes reconnaissants. Quand on fait cet exercice, on est habituellement surpris de la quantité et de la variété des bons moments de la journée qui, s’ils n’avaient pas été volontairement remis en mémoire, auraient vite été oubliés, assombris peut-être au contact d’une des expériences pénibles de la journée. Malheureusement, ce sont ces expériences pénibles qui nous hantent, nous empêchant d’avancer. Aux côtés de ces dernières, existent des temps forts, des moments de grâces, de lumière qui jalonnent nos situations vécues au quotidien et qui pourraient, si seulement nous accordions un petit moment de relecture le soir, nous booster de l’avant.

En conclusion, préparons-nous à la relecture en revisitant chaque soir les situations vécues et surtout, efforçons-nous de nous attarder sur les moments qui nous marquent positivement. L’exercice de la relecture proprement dite constitue le contenu du prochain article.

2 comments

  • Oui très bel article. C’est un exercice que je pratique régulièrement et donc j’en tire les fruits mentionnés dans cet article. Je vous le recommande également. Vous ne le regretterez pas.

  • Je pense que tu aurais pu mettre de manière plus systématique les bienfaits de la relecture de journée:
    -déstresser
    -voir plus clair sur sa vie
    -retrouver la paix
    -prendre des décisions.

Répondre à Conrad Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *