Trouver sa Mission de Vie: une mission impossible ?

Voilà un chantier bien vaste que celui de trouver sa mission de vie. Par le vocable « mission de vie », il peut s’agir d’un métier ou d’un service rendu. Ce qui n’est pas faux. Cependant, la mission de vie va au-delà d’un métier et d’un service rendu, aussi noble qu’il puisse être. Trouver sa mission de vie permet d’entreprendre ce qui nous passionne. Il s’agit d’identifier ce pour quoi nous sommes faits. 

Identifier sa mission de vie

L’attitude caractérisant une personne peut donner de bons indices sur sa mission de vie. Une personne peut être repérable grâce à une manière d’être qui la singularise. Par exemple, on peut remarquer que Marc est vraiment serviable. Il suffit d’un signe et il est prêt à aider.  C’est un peu cela la mission de vie de Marc.  Il est sensible aux personnes et disponible à leur venir en aide en cas de besoin. C’est dans sa mission de vie que l’on se réalise en tant que personne, en soit d’abord et dans son entourage. 

Car trouver sa mission de vie, c’est surtout trouver une réponse (ou du moins une partie de réponse) aux questions: 

  • Pourquoi suis-je sur cette terre ?
  • Quel est le sens à ma vie ? 

Pour donner un sens à sa vie, on peut soit laisser son environnement ou les valeurs familiales le déterminer, soit permettre à nos valeurs ou nos croyances de définir ce pour quoi nous sommes sur terre. Cependant, ces premières façons de donner un sens à sa vie ne sont pas épanouissantes et amènent tôt ou tard un profond sentiment d’insatisfaction. Seul un sens qui s’impose comme une évidence, qui provient d’une intuition profonde et de l’intérieur de nous-même (et non pas de l’extérieur ou de notre volonté) peut réellement nous combler et répondre aux questions existentielles qui nous habitent. 

Etre à l’écoute de ses désirs 

Chaque personne a des rêves dès son plus jeune âge. Ces rêves se traduisent souvent par l’admiration d’un corps de métier, d’une personne ou d’un lieu. Un enfant peut rêver devenir policier quand il sera grand. Peut-être parce qu’il a un oncle policier dont il admire l’uniforme, ou alors parce qu’il regarde les films policiers et est intéressé par l’intrigue. Derrière l’admiration de l’uniforme ou du suspens dans un film policier, se cache en réalité le propre désir de l’enfant. Ce désir n’est certes pas d’emblée repérable. Néanmoins, il habite au fond de lui et le motive quand elle est à son écoute.

Etre à l’écoute de son désir c’est repérer ses rêves et travailler à les réaliser. L’attirance de l’intrigue et du suspens dans l’exemple donné peut traduire le désir qui habite l’enfant : transcender la difficulté pour dénicher la vérité. Dès lors, tous ce qui est mystérieux va l’attirer. Il s’agira alors pour lui de faire croître cette attitude et de lui faire une place dans sa vie. L’oncle policier ou le polar deviennent des moyens qui lui permettront de réaliser ses rêves. Il peut devenir policier pour vivre sa mission de vie. Toutefois, s’il ne le devient pas, il a des indices qui lui permettent d’écouter son désir de vérité et de le réaliser d’une manière ou d’une autre.

Il est aussi possible de se mettre à l’écoute de ce qui nous habite en se posant quelques questions sur soi, comme par exemple: 

Quelles sont mes passions ? 

Qu’est-ce que je fais avec plaisir ? 

Qu’est-ce qui m’inspire ? 

Quelles sont mes forces et mes qualités ? 

Comment trouver sa mission de vie ?

Les moyens sont multiples et varient selon les personnes, les cultures et la société. Comme nous l’avons vu plus haut, trouver sa mission de vie dépend largement d’une capacité d’introspection permettant d’identifier les désirs profonds, les propres forces et élans intérieurs. C’est en se mettant à l’écoute sa beauté intérieure, qu’une personne pourra découvrir sa réalité et conséquemment sa mission de vie. Il peut paraître compliqué de faire émerger cette intuition mais en réalité, c’est un exercice qui est à la portée d’un grand nombre, voire de tous.

Il y a différentes façons de faire un bilan de vie, d’analyser nos expériences passées et y trouver une cohérence. Nous avons parlé la semaine dernière d’accompagnement spirituel. Cette approche peut nous aider à trouver le « fil rouge » de notre vie. Il peut être également utile de faire un vision board afin de discerner la vision de ce que nous voulons être, faire ou avoir dans notre vie.

Enfin, ma formatrice Cindy Theys, recommande aussi l’exercice du « blason de vie », divisé en 6 parties, sur lequel sont dessinés les qualités fondamentales, le/s obstacle/s empêchant d’atteindre nos objectifs, l’image que l’on veut donner de soi, la cible (pour qui nous voulons faire une différence), la première chose mise en place pour atteindre notre but et enfin, notre mission de vie. Le tout est surmonté d’un slogan, résumant avec un verbe d’action et sous forme d’une affirmation positive, notre programme pour l’avenir.  

Voilà donc quelques pistes et éléments visant à vous démontrer que trouver sa mission de vie n’est pas une mission impossible 😉 

One comment

  • Admiration pour tel corps de métier ou pour un tel qui l’exerce sont autant d’indicateurs pouvant aider à trouver la mission de sa vie. Je suis d’accord mais le rôle des Hérodes n’est pa s négliger. Il y a en effet des personnes qui sont des obstacles; à diverses échelles: familiales, communautaires ou étatique. Imaginez certains dirigeants dans le monde qui usent et abusent de leurs positions pour étouffer l’éclosion des talents dans l’écriture. Combien de manuscrits confisqués ou jetés au feu, leurs auteurs emprosonnés ou tué!? Je vous fais grâce de tous les autres cas de figure.
    Bon vent à votre blog, devenu le nôtre à tous!
    Amlcalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *