La prière: outil d’élévation et de guérison ?

prier

De nos jours, dans beaucoup de milieux, la prière est un sujet à l’ordre du jour. Pourtant, elle ne fait pas toujours la une de l’actualité. On entend parler de la prière dans les milieux religieux surtout. Peut-on envisager que ce sujet puisse préoccuper le sentiment général de nos sociétés ? C’est du moins ce qui ressort du film américain « War Room » centré sur la puissance de la prière sorti au cinéma le 28 août dernier aux Etats-unis.

La prière renvoie à la religion et à un rite appartenant à la pratique religieuse. Les non-pratiquants ne se retrouvent pas. Pourtant, la culture religieuse jalonne différentes cultures. Quand bien même certains ne se retrouveraient pas dans la prière, ils sont cependant tournés vers le transcendant. Dès lors, la question essentielle est de savoir si la prière n’est pas pratiquée d’une manière ou d’une autre sur le plan religieux et même en dehors du religieux !

Prier, c’est élever son âme

En effet, « la prière est l’élévation de l’âme vers Dieu ». Telle est la définition religieuse de la prière. Ceux qui ont eu l’occasion de visionner ou de lire les commentaires du film américain « War Room », ont dû se rendre compte que l’élévation qui est soulignée dans cette définition est présente.

A partir de cette définition, nous pouvons envisager la prière comme étant d’abord une attitude intrinsèque à l’être humain. La prière fait partie de notre être. Elle est cette dimension de la vie de l’être humain qui élève son âme. Prier c’est en quelque sorte, une activité de l’âme. Elle entretien l’âme et le corps. Tout comme l’être humain a besoin de soigner son corps, de le nourrir, de l’entretenir pour son bien-être, de même, il a besoin de mener une activité pour soigner et nourrir son âme ; d’où la nécessité de prier.

Prier n’est donc pas un acte réservé uniquement pour la pratique religieuse. Les adeptes des religions et les religieux prient Dieu. Pour eux, c’est une manière d’entrer en relation avec cet être transcendant, de lui parler et de se confier à lui. Ainsi, ils se soignent d’une certaine manière. En intégrant des moments dédiés à la prière dans leur journée, nombreux trouvent le moyen de discipliner leur corps et de nourrir leur âme.

L’acte de prier est à la portée de tous. Prier Dieu ou se tourner tout simplement vers un être suprême, ou encore élever son esprit ne requiert pas une initiation particulière. Comme nous l’avons souligné, beaucoup le font sans s’en rendre compte. Le fait de s’asseoir, réfléchir pour avoir une inspiration pour une décision à prendre est une manière de « prier » surtout si l’on fait référence à Dieu ou à une certaine sagesse. Très souvent, dans les moments difficiles, on entend dire « Seigneur » ! Ce crie peut sortir de la bouche des croyants et des non-croyants. Peut-être parce que le christianisme est ancré dans certaines cultures, et aussi parce que la personne appelle tout simplement, dans cette « prière éclair », ce Dieu qu’il pressent sans peut-être même encore vraiment y croire. 

Prier, c’est contribuer à sa guérison

La prière a une dimension de guérison. Lorsqu’on échange avec un ami par rapport à ce que l’on vit, ou un médecin sur l’état de la santé, de même, parler à cet être transcendant qui est Dieu pour les croyants apporte soulagement, réconfort et entretient la personne dans son être fait de corps et d’âme.

Pour beaucoup de croyants, prier c’est louer la grandeur de Dieu. Mais c’est aussi s’adresser à lui dans les moments difficiles notamment en cas de maladie, d’incertitude et de souffrance. Beaucoup retrouvent la guérison par la prière. Elle ne remplace pas l’acte médical (quoique), cependant, elle a un effet psychologique. Elle agit sur celui qui croit et qui y met sa confiance.

Donc priez sans modération, là où vous êtes et quoi que vous fassiez, confiants que Quelqu’un est toujours là pour vous écouter, vous élever à Lui et vous toucher dans votre souffrance. 

3 comments

  • Très intéressant. Tu me donnes envie de regarder le film. Je ne connaissais pas.
    La prière fait partie de mon rituel quotidien. Pour moi, c’est ma façon de remercier pour tout ce que la vie m’apporte. Je n’ai pas de croyances religieuses mais je prie pour rester dans la gratitude et la connexion avec plus grand.

  • BELLOT Dominique

    Bonjour Samuele, J’aimerais beaucoup connaître la prière du coeur ou la prière de Jesus. Veux-tu bien me l’envoyer? Merci.

  • priez , priez ! et pas seulement quand cela va mal .cela fait un bien fou . bonne journée a toutes et a tous.

Répondre à BELLOT Dominique Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *