La colère: une énergie au service de la vie

couple-colereIl existe un processus de transformation de la colère qui permet de la transmuter d’une « énergie contre l’autre » en une « énergie au service de la vie ».

Ce processus, proposé par Fondacio, fonctionne pour sortir de l’inconfort ressenti lorsqu’on est confronté aussi bien à une petite, qu’une grosse contrariété, une petite, qu’une GROSSE colère.

Le processus est à faire seul, si possible sans la présence de la personne « stimulus » ou en dehors de la « situation stimulus ».

Les 5 étapes se succèdent, ne sont pas interchangeables et ont à être vécues, chacune, pleinement avant de passer à la suivante. C’est un processus circulaire, donc perpétuellement en fonction. C’est cela qui permet le changement, la transformation, la croissance.

Le protocole en 5 étapes

1. S’arrêter, prendre une bonne respiration.

Juste après, je note le stimulus de ma colère ; ce qui s’est passé: ce que dit, ne dit pas, fait ou ne fait pas quelqu’un…

2. Identifier les jugements, les critiques, les pensées qui s’entrechoquent dans la tête. Ecouter le dialogue intérieur.

C’est le moment de chercher la cause de ma colère ; les pensées, jugements, exigences, croyances qui me tournent dans la tête à propos de la situation: je dois, je ne dois pas, il (elle) devrait, il (elle) ne devrait pas…

Définir aussi les sentiments en lien avec ces pensées, jugements, exigences, croyances. Ex: je me sens trompé(e), abandonné(e), j’ai l’impression d’être incompris(e), etc.

3. Identifier et reprendre contact avec le (ou les) besoin(s) insatisfait(s) et le(s) nommer.

Je cherche ici la racine de ma colère ; je trouve le besoin caché derrière ces pensées ou jugements, mes besoins non satisfaits dans cette situation. Ex: j’ai besoin de respect, de soutien, de compréhension.

4. Constater le nouveau sentiment ressenti.

Je « dé-couvre » maintenant les sentiments vivants en moi lorsque j’ai identifié mes besoins. Ex: je suis insatisfait, frustré,…

5. Enfin, clarifier la demande qui pourrait être faite, au présent, pour satisfaire le(s) besoin(s) identifié(s).

Cette demande peut être adressée à soi ou à quelqu’un mais ne peut jamais être une exigence !!!

J’exprime la demande visant à prendre soin de mon besoin.

A ce stade-ci, notez qu’il est important de rester en lien avec le besoin tout en étant souple quant à la recherche de la stratégie pour le satisfaire. Ex: si j’ai besoin que l’autre m’accorde plus de temps, l’option resto peut se valoir tout autant que l’option dîner aux chandelles à la maison.

Citations sur la colère

« J’ai pris conscience qu’en ignorant mes propres besoins depuis longtemps, je me faisais violence et que j’avais tendance à reporter cette violence sur les autres. » Thomas d’Ansembourg

« Ce qui compte dans un mariage ce n’est pas tant combien vous êtes compatibles, mais comment vous gérez l’incompatibilité. » Tolstoï

« Hier, j’étais intelligent, et j’ai voulu changer les autres. Aujourd’hui, je suis sage et je me change moi-même. » Rûmî

« Tout conflit est l’expression tragique d’un besoin insatisfait. » M. Rosenberg

« Qui ne se plante jamais n’a aucune chance de pousser. » Proverbe arabe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *