Accompagnement spirituel : comment réenchanter son quotidien

accompagnement spirituel

Deux mots composent le terme « accompagnement spirituel ». Il s’agit du mot accompagnement et du mot spirituel. Il convient donc de remarquer que dans cette expression, il y a deux protagonistes : l’accompagnateur et l’accompagné. En effet, pour être accompagné, il est nécessaire d’avoir quelqu’un qui nous accompagne. L’accompagnement dans ce cadre peut se définir comme un cheminement allant vers un but précis.

En effet, il requiert plusieurs aspects dans la vie quotidienne. L’éducation des enfants est un accompagnement. Celui-ci a pour but de les aider à grandir humainement dans la société. L’enseignement est un accompagnement. Les exemples sont multiples.

Un compagnonnage vers le noyau profond de la vie

L’accompagnement spirituel est un cheminement composé d’un binôme : l’accompagnateur et l’accompagné. Les deux cheminent dans un compagnonnage qui a pour but d’aider l’accompagné à découvrir et à se familiariser avec son noyau profond.

Le terme spirituel quand à lui fait appel à l’esprit. Cela veut dire qu’il y a deux dimensions dans la démarche de l’accompagnement : une dimension physique et une dimension spirituelle qui au fond, forme l’unité de la personne. Nous ne sommes pas que de corps, mais aussi d’esprit. C’est pourquoi, le but de l’accompagnement spirituel aide la personne à aller au fond de son corps physique et de son esprit ; en d’autres termes, au fond de son être profond, corps et esprit qui fait le tout de sa personne.

Sortir de la monotonie 

Dans l’accompagnement spirituel il s’agit pour l’accompagné, de voir de plus près la beauté de sa vie au quotidien. Et pour l’accompagnateur, de l’y aider à cela.

Notre vie peut devenir monotone si nous ne nous étonnons plus de rien. Les mêmes choses se répètent, le même train-train quotidien avec les variantes de la météo et de l’actualité mais en gros, tant qu’un événement particulier ne nous touche pas personnellement, nous menons notre vie comme s’il n’y avait rien de nouveau.

L’accompagnement spirituel nous aide à voir le contraire de la monotonie de nos vies, à lire avec des éléments nouveaux les situations que nous rencontrons au quotidien. Un jour n’est pas comme un autre et chaque instant de notre vie a du nouveau à nous apporter. Nous ne le voyons pas parce que nos yeux sont trop habitués d’une part et d’autre part, nous n’allons pas au fond de notre cœur profond. Nous ignorons notre noyau intérieur.

Relire sa vie pour mieux avancer

Le rôle de l’accompagnateur est de nous guider sur cette descente au fond de nous-mêmes pour y puiser l’énergie dont nous manquons tant souvent. Partant de ce que nous lui partageons de notre vie, celui-ci nous aide à faire le tri pour découvrir ce qui est important et qui nous dit quelque chose de nous-mêmes. C’est cette relecture de notre vie qui nous aide à avancer.

Pour ce faire, l’accompagné est l’initiateur de la démarche. C’est lui qui apporte l’objet de l’accompagnement qui n’est autre que sa vie tout simplement. L’accompagné parle de ce qui fait sa vie au quotidien et la manière dont il vit ce qui se présente à lui. Il ne s’agit pas d’égrainer ce que nous vivons d’une minute à une autre. Il est question ici de relater quelques faits sur une période donnée (un mois) et de souligner les aspects importants à partager. C’est à partir de là que l’accompagnateur peut apporter des lumières et aider l’accompagné à avancer.

L’accompagnement spirituel est la vie tout court. Il aide à la prise de décision et permet de faire face aux grands changements de la vie.

3 comments

  • Merci pour cette vision très ouverte de l’accompagnement. J’aimerai souligner qu’il a d’autres dimensions…
    Aider à sortir des zones d’ombres, aide à la décision, se faire écouter en situation de crise…

    Et de ce point de vue tout le monde d’une manière ou d’une autre, avec son conjoint, un ami de confiance, un camarade de service…
    Il existe des moments de l’existence où on parfois besoin de se faire écouter, et souvent la personne que le Seigneur met sur notre chemin, peut nous aider par son attention à retrouver la confiance perdue en nous…etc.
    Quand nous voulons prendre une décision importante et que nous n’arrivons plus à faire la lumière sur les possibilités de choix, il peut être important d’en discuter avec quelqu’un qui ne décidera pas à notre place, mais qui part son écoute, et un peut être un petit commentaire peut nous aider à percevoir les enjeux d’une décision..
    Nous pouvons vivre aussi des moments de crises poussant à changer d’orientation de vie..une oreille attentive…peut être très utile, à redécouvrir comme tu le dis la beauté d’un choix radical, d’une décision.
    Le psychologue, ou le psychiatre, ne remplit pas toujours cette fonction…Sa fonction est autre, il aide à guérir, des blocages et des blessures, qui nous empêchent d’avancer dans la vie. Le psychiatre va encore plus loin..il guérit des maladies qui touche le centre physique de la vie psychique,
    En pratique, chacun a toujours un accompagnateur, qui sans avoir les qualités et la formation requise, joue malheureusement cette fonction avec plus ou moins de bonheur..

    • Merci pour ce commentaires qui nous aident à mieux comprendre la dimension de l’accompagnement. En effet, bien d’autres dimensions existent. Il s’agit tout simplement pour chacun de nous de trouver le moyens et la personnes qui conviennent. Cette démarche qui reste une issue vers une meilleure connaissance de soit et un mieux être est accessible à tous et à chacun.

    • Merci Conrad pour ton très riche feedback et désolé pour avoir tardé à réagir. Tu soulignes de nombreux points importants dont celui d’être bien accompagné/coaché, le fait que n’est pas (bon) coach qui veut et que les circonstances de la vie sont parfois des maîtres nous imposant certaines décisions. Merci de continuer à enrichir nos réflexions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *